Notre veille

Article

Module "Send To Friend" interdit en Espagne

Article Projets

La LCEN (Loi pour la Confiance dans l’Economie Numérique) espagnole, LSSI (Ley de Servicios de la Sociedad de la Informacion), a interdit l’utilisation de modules recommandations « enviar a un amigo » (envoyer à un ami) à des fins commerciales. Pourquoi ? Ces modules sont considérés comme du SPAM car le destinataire n’a pas accepté explicitement de recevoir ces informations. Cette décision est plus que controversée car normalement les informations récoltées et remplies par l'utilisateur pour prévenir ses amis ne sont pas conservées, ni réutilisées. Peux-t-on donc toujours assimiler cette recommandation à une utilisation commerciale? Concrètement, cette interdiction, si elle se répandait en Europe, pourrait avoir des conséquences très importantes dans les campagnes virales à venir. Aujourd’hui, quasiment chaque campagne a son module de recommandation et ce dernier fait partie intégrante du processus de diffusion d’une campagne. Même si en soi ce module n’intervient qu’en bout de chaîne et qu’il ne fait pas tout, on se rend bien compte qu’il est vraiment primordial. Quand c’est un ami qui nous recommande une campagne, un produit ou un site, on est beaucoup plus susceptible de suivre la recommandation et c’est en cela que le « send to friend » est très intéressant. Cela permet d'utiliser l'utilisateur comme relai de diffusion plus ou moins ciblé car ce dernier aura tendance à envoyer l'information à des amis dans l'esprit de la campagne. Cette interdiction va (sûrement) obliger les annonceurs à investir beaucoup plus d’argent dans les moyens de diffusion comme les plans banners, les actions blogueurs ou l'emailing et forcer les agences de communication à trouver d'autres moyens innovants pour promouvoir leurs campagnes en Espagne.
Chargement