Notre veille

Article

Moovement : le recrutement 2.0

Article Conseil

Q° : Bonjour Bertrand, tu fais partie de Moovement, une entreprise lié à l’univers des blogs et à la recherche d’emploi. Peux-tu nous en dire plus sur le service que vous proposez ? Nous intervenons sur deux axes : le recrutement d’une part, le conseil en RH & management d’autre part. Notre activité recrutement repose pour beaucoup sur les valeurs et les attentes portées par les blogs et le fameux web 2.0 : ils s’agit de jobboards (ou plutot blogjobs !) verticaux fonctionnant sur le principe de l’animation de communautés. A terme l’objectif est de constituer une véritable plateforme de rencontre et d’échanges entre recruteurs, chercheurs d’emploi mais aussi experts d’un domaine d’activité précis. Notre activité conseil nous amène à accompagner nos clients vers l’utilisation de blogs tant en interne qu’en externe. En externe pour gérer leur image employeur, diffuser leur identité et leurs valeurs, instaurer le dialogue avec la communauté que représente à la fois leurs future recrues, les spécialistes de leur domaine, leurs clients… car aujourd’hui l’entreprise doit se valoriser en tant qu’employeur comme elle le fait pour ses produits. Par ce biais l’entreprise optimise sa prise de parole, et répond à la demande de transparence qui émane du public. En interne le blog sert comme outil de management, d’identification des compétences et du leadership, de partage d’information, de communication et constitue une avancée dans une démarche d’intelligence collective, de coopération et de cohésion. Dans les deux cas l’outil en lui même ne revet d’importance que par rapport à la démarche qui préside à sa mise en place. Accepter le dialogue, la critique, partager, collaborer, faire en sorte que le talent global d’une entreprise soit supérieur à la somme des talents individuels ne se décrête pas d’un coup de blog ! Il est important de travailler en amont sur les attitudes de travail, les valeurs managériales et le projet humain de l’entreprise. C’est notre métier. Le blog permet ensuite de concrétiser cette démarche de l’entreprise, de faire en sorte que ce ne soient pas que des mots mais qu’existe une réalité tangible permettant d’attester de la volonté de l’entreprise. La phase amont est d’autant plus capitale qu’il s’agit souvent de transformations notables de la manière de manager, de communiquer et que dans ce cadre l’exemple doit venir d’en haut. D’où l’importance de l’accompagnement. Q° : Comment vous est venu cette idée de développer une solution d’aide à la création de blog carrière ? De la même manière qu’une entreprise valorise son image employeur via un « blog rh », le candidat soit optimiser sa visibilité et donner du corps à sa candidature. Un Cv et une lettre de motivation obéissent à des règles et parfois il est difficile de marquer sa différence et sa pertinence. Un blog le permet en donnant la possibilité au candidat d’aller plus loin dans la présentation de ses expertises, de ses idées. De plus le contexte actuel impose à tous d’être prêt à réagir et rebondir très rapidement. C’est pour cela que je ne considère pas le blog comme un outil de « marketing emploi » mais comme un « book d’expertise ». Il est important, à mon sens, de continuer à le faire vivre même lorsqu’on est en poste. Ainsi lors d’une recherche future, plutot que prendre le temps de reconstruire quelque chose de cohérent en termes de contenu on a de suite un outil exploitable dans le cadre d’une démarche de recherche d’emploi. Il nous a donc semblé évident que le pendant naturel des blogs d’entreprise étaient les blogs carrière, terme que je préfère à celui de blog emploi car son intérêt s’accroit au fur et à mesure qu’on y détaille ses experiences et des compétences. Un bon recrutement c’est le bon candidat dans l’entreprise qui lui convient. Il faut donc que candidats et entreprises aient les outils qui leurs permettent de mieux se connaître l’un l’autre. Q° : Qu’apporte le blog par rapport à des sites de recrutement en ligne ? Comme je l’ai dit auparavant il donne de la profondeur à une candidature, permet de montrer au delà de ses expériences la capacité que l’on a à avoir une réflexion sur un secteur ou un métier, la veille que l’on mène à titre professionnel.. Le blog est également un facteur de visibilité : ce qui importe est son contenu. Extrêmement utile donc pour donner un caractère national à une candidature quand on est en province et qu’on n’a pas tous les jours la possibilité de rencontrer ceux qui peuvent vous guider ou vous recommander. Il permet enfin, via la communauté de ses lecteurs, de se constituer facilement un réseau professionnel exploitable. Enfin le blog favorise les échanges : de discussion en commentaires on peut faire évoluer sur projet, travailler d’autres pistes. On n’est plus seul dans une démarche mais au contraire on peut capter les tendances qui permettent de coller aux besoins des recruteurs. Q° : Comment envisages-tu l’avenir du recrutement ? Du coté du recruteur il devient capital de viser non plus un grand nombre de candidatures mais des candidatures ciblées. Les procédures de tri automatique qui ont accompagné l’inflation du nombre de CV dus à la facilité de la candidature électronique ont laissé sur le coté nombre de profils pertinents mais atypiques, critères de tri obligent. On commence à comprendre qu’une campagne qui ramène 100 cv dont 30 exploitables vaut mieux qu’une qui ramène 1000 cv dont 50 seront à garder. Reste à mettre en place les outils de ces campagnes qualitatives. Du coté candidat on est en demande d’une relation plus qualitative : informations sur l’entreprise, sur son secteur, échanges entre candidats ou avec des experts pour valider son projet. Dans les deux cas il devient donc important de travailler sur l’échange et la proximité. L’avenir est donc aux outils et politiques rh qui iront dans ce sens, l’objectif étant simple : des entreprises qui connaissent mieux les candidats qui eux-même connaissent mieux les entreprises où ils postulent. C’est dans cette tendance que nous nous inscrivons avec le concept d’animateurs de communautés. Q° : Comment peut-on diffuser au maximum son blog carrière sur la toile ? En laissant les autres le faire pour soi ! Je m’explique : un blog de qualité attire un lectorat, le dit lectorat parle de vous et vous cite, ce qui vous amène encore davantage de monde en rapport avec les thèmes que vous abordez. L’objectif n’est pas de battre des records d’audience mais d’avoir une audience qualifiée. En allant commenter de manière pertinente chez les autres on attire également l’attention sur soi. Mais là encore il faut que le commentaire apporte quelque chose. En somme dès que l’on fournit un contenu de qualité la reconnaissance suit facilement. A l’inverse faire du remplissage sans apport de plus value personnelle n’amènera jamais rien. Un blog carrière se sera jamais jugé que sur son contenu. Q° : Ce service est-il accessible pour n’importe quel chercheur d’emploi ? Nous nous efforçons de prodiguer un maximum de conseils et d’apporter soutien, conseils et visibilité à toutes les personnes qui se lancent dans cette démarche, via le blog de Moovement et ceux de nos partenaires. De plus, dans les semaines à venir, nous annoncerons la mise en place d’ateliers spécifiques pour accompagner les personnes intéressées. Quoi qu’il en soit toute personne qui se lance dans un « blog carrière » pourra nous demander conseil quant au ton, au contenu, à la ligne éditoriale, à l’optimisation de sa démarche. Q° : Dernière question : quel conseil donnerais-tu à nos lecteurs en matière de recherche d’emploi ? De lire le Manifesto que nous avons rédigé à leur attention !
Chargement