Notre veille

Article

National Audubon Society invente les tweets (littéralement) gazouillants

Article Conseil

Le 30 mai, une guerre de tweets riches en noms d'oiseaux a opposé Barack Obama à une association environnementale dédiée principalement à la protection de la gent ailée, The National Audubon Society. Bien entendu, tout cela n'était qu'un coup monté, que l'on doit au site satirique The Onion, coutumier de ce genre de farces. Organizing for Action, l'organisation qui gère le compte twitter d'Obama, a réagi avec humour en publiant le 31 mai un « follow friday » consacré à Audubon .  Pour l'association et l'agence Goodby Silverstein & Partners, l'occasion était trop belle ! Dès le 1er juin, @audubonsociety remercie @BarackObama tout en annonçant le lancement de tweetyourtweet.com. Le principe du site ? Traduire un tweet en gazouillements, sur fond de musique guillerette. Un lien est créé à la suite du tweet partagé ; en cliquant dessus, on est redirigé vers le site et on peut alors se laisser bercer par la mélodie aviaire, avant de gazouiller à son tour. Tweet Your Tweet est un modèle de communication réussie pour les raisons suivantes : - Une réaction rapide. L'association a profité de l'exposition médiatique pendant qu'elle battait à plein. Un ou deux jours de plus et le soufflé serait retombé. - Une communication dans le ton. En exploitant le double sens du mot tweet  (qui signifie originellement pépiement ou gazouillement), Audubon a réussi à répondre avec humour au message d'OFC tout en promouvant sa mission, la défense des « gazouilleurs » originels. - Une réponse virale. Le site est un formidable vecteur de publicité : son concept a de quoi séduire nombre de twittophiles et le partage de tweet s'effectue très simplement... Gros bémol toutefois : le site est accessible uniquement via Chrome ou Safari, ce qui limite son audience potentielle.   Ceux qui naviguent sur les réseaux sociaux le savent bien : s'il suffit d'un coup de grain pour vous envoyer par le fond, une brise salutaire peut vous amener à destination en un temps record. Encore faut-il déployer les voiles au bon moment, comme a su le faire Audubon !
Chargement