Notre veille

Article

nikefootball.com continue son buzz

Article

Il y a quelques mois, nous vous présentions sur culture-buzz, la campagne online "Mets le ballon où tu veux" sur nikefootball.com, un dispositif qui allie la tournée loufoque des Dirty Sanchez à la rencontre de footballeurs professionnels, des vidéos générés par les utilisateurs, des vidéos virales et une application slowmotion sur la technique du football. Nike a bien compris les réussites d'une campagne de buzzmarketing. Outre le fait que cette marque est incontournable auprès des consommateurs, la marque assoit sa présence en ligne en partant d'un dispositf correspondant aux attentes de sa clientèle telles que le contenu de qualité, la réalisation graphique du site internet, le multi-canal, et l'appropriation à la marque. La tournée "Mets le ballon où tu veux !" avec les "Dirty Sanchez" 5 films ont été diffusés dans le temps pour créer une attente. Pour tenir au courant les jeunes, Nike a proposé aux internautes de les contacter soit par email ou par texto. Vu sur contagious, Paul Shearer, le directeur créatif de Nitro London précise : "Nous avons voulu créer quelque chose de divertissant que les jeunes prendront plaisir à regarder. Le facteur clé était d'être sûr que les jeunes finissent par regarder du contenu online, les bandes annonces tv dirigeant vers les épisodes online et le site internet." Paul Shearer conclut en prédisant que ce genre de dispositif va se reproduire de plus en plus et que les téléspectateurs attendront les publicités tv pour connaître les campagnes en ligne. Voici l'épisode de Gattuso, le "Chabal du football européen", qui est l'un des plus attendus par les jeunes. La galerie des tirs Plus d'une centaine de vidéos de footballeurs ont été sélectionnées pour apparaître sur le site. Rémi de nimportequi.com, s'est lui aussi prêté à ce défi et obtient un nouveau succès viral.
METS LE BALLON OU TU VEUX
envoyé par nqtv Les vidéos virales Pour créer plus d'intérêt chez le public hollandais, trois vidéos virales ont été réalisées à Amsterdam avec quelques joueurs de Ajax, l'équipe de la capitale néerlandaise (Sneijder, Huntelaar et Emanuelson).
Chargement