Notre veille

Article

nikefootball.com : Nike expose «Dirty Sanchez» aux tirs de footballeurs

Article

Nike lance à grand renfort de publicité la campagne "Put It Where You Want It" - "Mets le ballon où tu veux" basée sur la rencontre entre la précision et la punition, pour la promotion de ses produits T90. Depuis la campagne joga bonito (voir les archives du site nikefootball.com lancée à l'occasion de la coupe du monde de football 2006, le public amateur de beau jeu et d'éthique sportive, attendait avec impatience la nouvelle campagne publicitaire de Nike sur le web. A l'époque, la marque avait fait preuve d'originalité en offrant un concept interactif avec de nombreuses fonctionnalités: la webtv jogatv avec des vidéos exclusives (une compilation jogatv de 8 minutes), la mise en scène d'Eric Cantona en animateur tv,un concours CGM, le tournoi de foot joga3. La désormais célèbre vidéo de Ronaldhino dans laquelle l'image est manipulée pour surprendre le spectateur, aura à elle seule généré plus de 20 millions de vues (à revoir ici). Une telle réussite off/online semble difficilement reproductible. La marque devait donc se renouveller en proposant un concept bien ciblé tout en maintenant les facteurs clés de succès des précédentes campagnes. C'est plutôt réussi mais cette fois-ci, Nike axe son discours sur la précision du footballeur. L'approche marketing web 2.0 y est encore bien maîtrisée. Sur nikefootball.com, vous trouverez un contenu que je vous propose de détailler : des vidéos virales diffusées au fil de l'eau, des vidéos exclusives mettant en scène des joueurs professionnels ainsi qu'un concours vidéo CGM. La tournée "Mets le ballon où tu veux !" avec les "dirty sanchez" Les membres de Dirty Sanchez, une groupe de jeunes délurés à la jackass prêt à tout pour s'amuser, tombent sur une vidéo virale de Wayne Rooney qui tourne depuis un moment sur le net. Dans ce spot, le footballeur tire avec précision sur une caméra placée à plusieurs mètres. La bande de britanniques crie aux trucages et décide d'aller vérifier par eux-mêmes les qualités techniques de Wayne Rooney. Tournée dans la bonne humeur, ces vidéos sont bien réalisées et montrent une fois encore que Nike ne se prend pas au sérieux. Cet épisode n'est que le premier de la tournée des dirty Sanchez qui trouveront sur leur route Malouda, Gattuso et Frings. le making of Rooney vs. Sanchez Boys : Toutes les vidéos de la tournée "Put It Where You Want It" sont disponibles ici. La galerie des tirs Dans cette section, l'internaute est invité à poster une vidéo où il tirera sur une cible téléchargeable sur le site. Les vidéos postées forment un mur d'images que chaque internaute peut consulter. Cette approche participative est franchement appréciable car il place l'anonyme sur le devant de la scène et le sentiment de communauté y est très fort.
[ ->http://nikefootball.nike.com/nikefootball] Le tir parfait Cette application vidéo est une belle prouesse technique par sa qualité graphique, les détails sur les impacts, les effets de lumière. Chaque vidéo présente un geste technique en proposant à l'utilisateur 2 vitesses de visualisation, 6 prises de vue différentes et des une présentations produit en streaming. le making of avec l'interview du joueur, des réalisateurs et des directeurs artistiques En résumé Nike quitte le Brésil et l'amour du beau jeu pour mettre en avant les talents européens. Ce changement de discours n'est pas radical car la campagne joga bonito est toujours en ligne pour notre plus grand plaisir. L'Europe est aujourd'hui l'épicentre du football mondial en regroupant les meilleurs joueurs et Nike leur rend hommage et conforte encore un peu plus son statut de lovemarks. En France, la campagne est soutenue par une campagne publicitaire tv diffusée hier pendant la mi-temps du match amical Slovaquie-France (0-1). A noter : FHM diffuse aussi sur youtube le clip Rooney vs. Sanchez Boys en espérant porter les projecteurs sur son "FHM's Championship of Women". Avec près d'un million de vues, la vidéo Nike aura participé aux 100000 vues de la vidéo FHM.
Chargement