Notre veille

Article

Noms de domaine, Protection des marques et nouvelles extensions

Article Brand Protection

Alors que les ouvertures des nouvelles extensions génériques se succèdent depuis quelques mois déjà (.HOLDINGS, .EQUIPMENT, .ENTERPRISES, .MANAGEMENT,…), Vox Populi Registry Inc., l’un des  candidats à la gestion de l’extension [.SUCKS] (terme anglo-saxon péjoratif pouvant être traduit par « ça craint » ou « c’est nul » ), propose depuis quelques semaines de réserver des noms de domaine en [.SUCKS] sur son site internet www.voxpopregistry.com. Vox Populi Registry Inc. n’a encore aucune garantie d’être le gestionnaire de cette extension – ils n’ont pas encore signé de contrat de gestion avec l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) et 2 autres dossiers de candidature sont toujours en course avec Top Level Spectrum, Inc. et Dog Bloom, LLC , mais déjà les prix annoncés par celui-ci sont purement et simplement prohibitifs : -          Réservation prioritaire pour les titulaires de marques : 2,500 USD -          Réservation prioritaire pour les non titulaires de marques : 250 USD -          Enregistrement en période de SUNRISE* : 25,000 USD -          Enregistrement à l’ouverture générale : 300 USD Même s’il présente cette nouvelle extension comme « The newest domain name space for sharing opinions and boosting debate is now here », Vox Populi Registry Inc. n’a pas pour objectif de proposer une extension innovante et révolutionner l’internet des noms de domaine, mais de générer un maximum de profit en jouant sur les peurs des titulaires de marques qui ne veulent bien évidemment pas voir leurs marques associées à cette extension [.SUCKS] très controversée. D’autres porteurs de projets ont, quant à eux, choisi des moyens différents que des prix de vente prohibitifs pour rentabiliser leurs investissements. C’est le cas de DONUTS Inc. – qui a effectué une levée de fonds de 100 millions de dollars pour promouvoir 300 nouvelles extensions – avec la création de son propre système de protection des marques : la DPML (Domains Protected Marks List). Ce choix de DONUTS Inc. paraît quelque peu surprenant lorsque l’on sait que la TMCH**, créée par l’ICANN elle-même pour assurer la protection des droits des titulaires de marques, peine à séduire ces derniers avec seulement 23 000 marques inscrites au 21 janvier 2014, Il semble si loin le temps où les candidats aux nouvelles extensions parlaient d’ « innovation » et de « valeur ajoutée » pour promouvoir leurs projets. A présent tous les moyens sont bons pour rentabiliser leurs investissements au plus vite et générer un maximum de profit. *La “sunrise period” correspond à un laps de temps pendant lequel l’enregistrement de noms de domaine est exclusivement réservé à un certain type de demandeurs (dans ce cas précis, ceux ayant inscrit leur marque au sein de la TMCH**), ceci afin de privilégier ces derniers, tout en évitant également sur cette période le cybersquatting. **La TMCH (Trademark Clearinghouse) est le mécanisme de protection des droits initié par l’ICANN dans le cadre du programme des nouvelles extensions. Cette base de données recense toutes les marques qui y sont enregistrées après en avoir vérifié l’utilisation réelle. Le dépôt d’une marque dans la « TMCH » a deux objectifs :
  • Avoir la possibilité d’enregistrer son nom de marque dans les nouvelles extensions pendant la phase de sunrise period
  • Etre alerté dès lors qu’un tiers a validé sa demande d’enregistrement de noms de domaine reprenant votre marque à l’identique
  Toute l’équipe IP de VANKSEN reste à votre disposition pour vous accompagner dans la protection de votre marque, la mise en place de votre stratégie d’enregistrement de noms de domaine, ainsi que la gestion de votre portefeuille de noms de domaine.  
Chargement