Notre veille

Article

Obama et Twitter : un partenariat de choc

Article Conseil

J’ai un compte twitter depuis à peine un mois. Et je dois reconnaître que jusqu’à aujourd’hui, je  ne savais pas trop comment l’utiliser. Au début, c’était marrant de suivre plein de gens célèbres, mais quand j’ai vu que la seule personne qui me suivait c’était ma maman, je me suis dit qu’il y avait un problème. Après, j’ai découvert qu’on pouvait tout partager sur Twitter. Mais encore une fois, montrer les « fail » du mois de juin à ma mère, c’était pas ça. Dernièrement, j’ai eu l’idée de l’utiliser comme moyen de communiquer avec elle. Quand j’ai reçu un tweet m’indiquant que je devais passer à la pharmacie prendre des suppositoires, je me suis dit que ce n’était toujours pas le bon moyen. Mais depuis hier, je sais à quoi va me servir Twitter : à poser mes questions à Mr.Barack Obama. En effet, à 20h, heure française, le président Barack Obama va répondre en direct aux questions des internautes sur Twitter. Enfin une bonne nouvelle pour mon compte Twitter, plus de vidéos de chat jouant du keyboard, maintenant c’est du sérieux. L’initiative, baptisée Townhall @ The White House permet donc de poser ses questions au président américain. Pour cela, rien de plus simple, rendez-vous sur le site askobama ou bien posez votre question sur Twitter en incluant le hashtag #AskObama. Mais attention, si vous voulez lui proposer un HORSE, ou alors savoir comment va son chien, ce n’est vraiment pas le bon endroit (je ne sais même pas si il y a un « bon » endroit pour ce genre de question, c’est quand même le président des Etats-Unis). Non, les questions devront porter sur l’économie américaine. Le président et ses conseillers en choisiront certaines à l’avance, mais ils répondront aussi à certaines questions en direct. Toutefois, pour aider à la sélection des questions, plusieurs moyens ont été mis en place : - Ils ont fait un partenariat avec Mass Relevance pour assurer l’organisation de cette conversation live. - Les algorithmes de Twitter vont déterminer quels Tweets font le plus réagir. - Des comptes twitter influents, et qui s’y connaissent en économie, vont signaler les questions les plus pertinentes. On savait qu’Obama était un président très Web 2.0, mais il franchit ici un nouveau palier. Mais à mon sens, c’est Twitter qui va en profiter un maximum. En effet, le réseau s’affirme de plus en plus comme un outil politique. Déjà, en 2009, Twitter avait permis aux dissidents iraniens d’exprimer leurs envies de liberté et de démocratie. Mark Pfeifle, un ancien conseiller de la Maison Blanche, avait même suggéré que Twitter reçoive le prix Nobel de la Paix pour son action. Plus récemment, et même actuellement, le « Printemps Arabe » est très actif via Twitter. Les journalistes ne pouvant plus aller dans ces pays, les opposants qui y vivent sont devenus les seules sources d’informations. Twitter peut donc être un formidable outil de communication politique. Hélas, ce ne sont pas les Tweets nous affirmant que DSK a bien commandé du japonais qui vont l’y aider. Pour ma part, j’ai décidé de supprimer ma mère de mes abonnés Twitter. Si le président Obama était au courant que j’ai acheté des suppositoires, ma vie serait finie.
Chargement