Notre veille

Article

Opel s"écrase devant le Tower Bridge de Londres

Article Conseil

Depuis quelques jours, les Londoniens (et les internautes, grâce à la magie du Net) pouvaient se demander si un des 200.000 débris spatiaux flottant en orbite autour de notre planète ne s’était pas écrasé dans le Potters Field Park, à deux pas de la Tamise, avec le Tower Bridge en toile de fond. Les barrières de sécurité et les agents secrets, tout droit issus de MI5, ne faisaient d’ailleurs que renforcer l’impression… Dimanche, les procédures d’extraction étaient lancées…Une grue de plus de cinquante mètres de haut retirait l’OVNI écrasé. Le lendemain, le « vaisseau », toujours suspendu, ouvrait ses entrailles pour révéler son inquiétant contenu. Pas de petit homme verre aux commandes mais la toute nouvelle Opel (Vauxhall pour les Anglo-saxons) Insignia qui, après une chute de 45 mètres de haut à une vitesse de 7 mètres par seconde, atterrissait en douceur sur le gazon britannique… Le concept lui-même peut paraître un peu lointain de la voiture (Une automobile venue d’ailleurs ? Un modèle ne pouvant être designé que par des extra-terrestres ?)… La mécanique, par contre, est en parfaite adéquation avec le produit. Cette cascade a en effet nécessité calculs, précisions, ingénierie, précautions, savoir-faire, soit toutes les qualités requises pour développer une voiture ! Une opération des plus risquées en effet. On ose à peine imaginer le bad buzz. On aurait pu imaginer un titre aussi négatif que « Opel dévoile son dernier modèle en situation de crash ! » s'il y avait eu la moindre anicroche pendant cette cascade de reveal... NB : Pour les amateurs de tôles et autres motorisations, l’Insignia est présentée en avant première depuis hier au Salon International de l’Automobile de Londres. Visant à faire oublier la longue lignée des Vectra et à concurrencer les Mondeo et autre Passat, la Insignia sera visible sur nos routes dès la fin de cette année.
Chargement