Notre veille

Article

Oprah et l’analyse de son effet sur Actifry et le Groupe SEB

Article E-réputation

Dans le cadre de notre accompagnement e-réputation pour le Groupe SEB, nous partageons avec vous le parcours, l’impact et  la viralisation planétaire de cette photo. Une semaine après le bruit mondial, on pense tous connaitre les grandes lignes de l’histoire : Oprah Winfrey a tweeté une photo d’elle avec un Actifry dans les bras, le cours de bourse s’est emballé, Montebourg a félicité le Groupe SEB et les internautes ont (re)découvert le produit. L’équipe e-réputation Vanksen a analysé de près le volume de citations, les différents leviers de relais du buzz ainsi que les impacts sur la perception des consommateurs.   Problématiques du Groupe Seb avant ce épisode :
  • Le produit Actifry est vendu sous deux marques, ce qui complique sa communication internationale : Seb en France et T-Fal aux USA.
  • Le principe de friteuse saine ne pénètre pas le marché américain.
  • Les communautés culinaires aux USA mentionnent peu Actifry dans leurs conversations sur les régimes.
  Découvrez notre analyse du parcours, de l’impact et de la viralisation planétaire présentation ci-dessous Oprah et l’analyse de son effet sur Actifry et le Groupe SEB from Vanksen Les points à retenir :
  • Le tweet et la photo Instagram d’Oprah Winfrey sont restés dans la moyenne du taux d’interaction de ses soutiens produits. Seul les relais externes ont permis de viraliser.
  • La brève du Figaro Economie publiée 48h après le tweet d’Oprah est à l’origine de l’emballement boursier le lendemain.
  • Plus de 3 000 citations toutes sources confondues en l’espace de 3 jours.
  • Le tweet d’Arnaud Montebourg a eu plus de retweets en 5 heures qu’Oprah en 5 jours.
  • Au départ, les médias américains n’ont pas relayé le tweet d’Oprah car elle est à la tête d’une chaine concurrente. Le relai massif en France les a contraints à en parler.
  • La majorité des internautes américains découvrent l’engouement d’Oprah via les relais medias et des sites spécialisés.
  Les questions en suspens :
  • Pourquoi ce soutien particulier a généré un « effet » mondial ?
  • Comment Groupe Seb peut prolonger ce buzz en France et à l’étranger ?
  • Quel sera concrètement l’impact sur les ventes dans les pays touchés, USA, Royaume-Uni mais aussi la France ?
  Jusqu’à maintenant l’effet Oprah était simple à mesurer et confiné à la télévision : à chacune de ses mentions d’un livre, les ventes augmentaient. L’effet Oprah a fait vendre 55 million de livres en 14 ans. Aujourd’hui la chaine TV Oprah Winfrey Network bat de l’aile et l’enjeu pour la célébrité est de dupliquer son influence télévisuelle sur les médias sociaux. Saura-t-elle prouver qu’elle sait susciter l’engouement de ses fans autour d’un produit ?  
Chargement