Notre veille

Article

Prenez une photo pour sauver un enfant

Article Conseil

En Chine, le trafic d'enfants est une tragédie nationale : plus de 20 000 enfants seraient enlevés chaque année. Ces enfants connaissent des sorts très divers : certains deviennent des travailleurs forcés, d'autres sont adoptés par des familles chinoises ou étrangères... Étant donné la taille du pays et le manque de soutien des autorités, les retrouver est presque mission impossible. [caption id="attachment_24011" align="aligncenter" width="485"] Dessin de Cost, Belgique[/caption]

C'est là qu'interviennent l'association Baby Back Home et l'agence JWT Beijing en concevant une application mobile de reconnaissance faciale.

Lorsque l'utilisateur de l'application pense être en présence d'un enfant qui a été enlevé, il lui suffit de le prendre en photo, l’application vérifie alors dans sa base de données si le profil correspond à un enfant disparu pour pouvoir en informer les parents. Par rapport aux traditionnels avis de recherche, l'application a l'avantage d'accélérer et de simplifier aussi bien l'identification des victimes que la communication avec les parents. C’est avec une opération de street marketing originale que l’application fut promue en Chine. Des statues grandeur nature de couples désespérés étaient installées dans les rues de plusieurs grandes villes chinoises pour interpeller les passants. Lorsque ces derniers les prenaient en photo, des enfants apparaissaient ainsi qu’un texte d’explication les invitant à télécharger l’application. take a photo save a stolen child from Agin Zhao on Vimeo. Les 3 points forts de cette campagne :
  • La mise en scène spectaculaire : Les statues furent disposées à des endroits très fréquentés et leur réalisme avait de quoi attirer les passants.
  • Le camouflage de la campagne de communication : Les curieux n'avaient aucune raison de soupçonner la véritable nature des statues, ce qui a décuplé l'effet de surprise lors de la prise des photos.
  • La capitalisation de l'effet de surprise : A très court terme, l'étonnement stimule la concentration, d'où l'intérêt de délivrer un message et d'inciter au téléchargement juste après le moment de stupeur, au moment où l'individu est le plus réceptif.
Comme le rappelle la campagne, la réalité augmentée sert non seulement à captiver l'attention de l'individu ciblé, mais surtout à le faire agir. Dans le cas présent, les résultats ne se sont pas fait attendre : 20 000 personnes auraient téléchargé l'application et deux enfants auraient été retrouvés en une semaine !  
Chargement