Notre veille

Article

Préparez vous à récupérer l'username idéal sur Twitter !

Article E-réputation

Rappelez vous, c’était en juillet 2009, Facebook ouvrait à ses utilisateurs la possibilité de choisir leur URL personnalisée de type facebook.com/votre.nom. Preuve de l’attente de cette nouveauté, en une heure, plus d’un million de membres avaient créé la leur. L’annonce de Twitter publiée sur The Next Web cette semaine laisse imaginer le même rush pour le site de micro-blogging. Le site a en effet décidé de supprimer les comptes et donc les identifiants non mis à jour depuis plus de 6 mois. En clair cela signifie que si lors de votre inscription sur le site vous n’avez pas pu prendre l’identifiant de votre choix car il était déjà « squaté » par un utilisateur n’ayant jamais posté de tweet, préparez vous, la date n’est pas encore fixée, mais vous pourrez bientôt, à condition d’être le premier, le récupérer. Cette règle n’est en fait pas nouvelle car elle est déjà présente dans les conditions d’utilisation de la plateforme, elle n’a seulement jamais été mise en place de manière effective. Comment faire pour être averti ? Bonne nouvelle, le site Twitter Counter permet d’être alerté lorsqu’un identifiant Twitter devient disponible, il suffit de vous rendre sur cette page et de choisir le nom d’utilisateur que vous convoitez pour être averti lorsqu’il deviendra disponible. Un pas en avant vers l’ouverture aux entreprises Comment convaincre une marque comme TF1 d’investir Twitter si l’URL twitter.com/tf1 est déjà prise – et en l’occurrence « squatée » ? Dans ce cas présent, la chaine de télévision, visiblement souple sur la question de son nommage a opté pour @TF1lachaine. Dans bon nombre de cas, le problème de l’identifiant est donc contourné de manière plus ou moins habile mais récemment pour un de nos clients nous avons été confrontés à une situation similaire de twitter squating, bien plus complexe ; le nom de marque était long et nous étions dans l’impossibilité d’utiliser un acronyme (car non conforme au brandbook de la marque) et sans l’aide précieuse d’un français de la bay et d’un contact chez Twitter, nous aurions probablement eu bien plus de mal pour récupérer l’identifiant souhaité et donc l’URL. En donnant cette possibilité aux marques (et aux agences), les dirigeants de Twitter montrent qu’ils sont conscients de cette problématique et qu’ils savent qu’ils ont tout à gagner à faciliter la communication et la discussion entre les marques et les utilisateurs et à devenir indispensables dans les stratégies web si des marques.
Chargement