Notre veille

Article

Protéger sa marque des noms de domaine "JeBoycotteVotreMarque.com"

Article E-réputation

La semaine dernière, une étude de Fairwinds Partners a révélé que 65% des entreprises du Fortune 500 et Global 500 ne mettent pas en place de stratégie contre les noms de domaine dénigrant une de leurs marques. De nombreux noms de domaine du type HomeDepotsucks.com ou VerizonPathetic.com sont géré par d'anciens clients ou employés qui se plaignent de leur expérience avec l’entreprise.

Le nom de domaine calomniant

Un nom de domaine aussi calomniant aura des retombées négatives si le site est bien référencé. Par exemple le site BankOfAmericasucks.com apparaît en douzième position sur Google pour la requête « Bank Of America ». Les consommateurs voulant se renseigner avant d’ouvrir un compte dans cette banque pourraient se faire une très mauvaise opinion avant même de pénétrer dans une agence.

En France, l'exemple le plus célèbre est jeboycottedanone.com (plus actif depuis 2003), où l'intention du site est clairement présente dans le nom de domaine.

A l'inverse des vidéos sur Youtube ou des commentaires sur Twitter et Facebook, l’entreprise a une plus grande maîtrise sur les noms de domaines.

Stratégies de protection contre cette calomnie

Les entreprises peuvent employer différentes stratégies pour se prémunir contre de telles atteintes à leur marque et réputation.

La stratégie défensive : acheter tous les noms de domaines les plus susceptibles de dénigrer une marque (Ihate ; sucks ; boycotte ; etc.) sans les rediriger vers une page.

La stratégie de l’autruche : N’acheter aucun nom, même s'il est mis en vente. Et donc s’exposer à l’apparition de sites d’utilisateurs mécontents ou à des spéculateurs misant sur un changement de stratégie de l’entreprise.

La stratégie juridique : Porter plainte contre le site et demander le transfert ou la fermeture du nom de domaine. Cette stratégie ne marche cependant pas dans tous les cas et un nouveau nom de domaine similaire peut surgir peu après, dans une juridiction moins complaisante avec les marques.

La stratégie pro-active : Acheter un nom de domaine de ce type et le rediriger vers une page de service après-vente ou un sondage de satisfaction client. L’avantage de cette stratégie est qu’elle surprendra les clients mécontents voulant se plaindre sur le web qui atterriront probablement sur une page de SAV à l’écoute de leurs problèmes.

Sources:
Chargement