Notre veille

Article

Reebok passe par le street marketing en Pologne

Article

Depuis le rachat de Reebok par Adidas en 2005, la marque d'origine britannique se positionne aujourd'hui comme une marque de la culture urbaine. Pour affirmer son discours, RBK aka Reebok propose en Pologne 2 actions de street marketing pour se rapprocher de sa clientèle. La première utilise la "curb art", une technique marketing qui verra le jour bientôt en France. Cela consiste a réaliser un graffiti au sol mis en relief grâce aux effets de perspective. Ce procedé a l'orignalité de mettre en scène la culture urbaine en la présentant d'une façon alternative et ainsi créer une interaction positive entre la marque et le public exposé. Les effets 3d sont impressionnants et rendent la performance du graffiti artiste attirante. Dans le cadre de la campagne what2areyou qui met en scène de nombreux sportifs comme Thierry Henry ou Kid Yamamoto, une équipe formée d'un jongleur de football et d'un jongleur de basketball accompagnés d'un chanteur de rap qui attire les foules, arpentent les rues pour montrer leur talent au plus grand nombre. Ces techniques très prisées par les jeunes sauront trouver un public de spécialistes et un grand public impressionné par une telle dextérité. Au travers de ces actions alternatives, Reebok cherche enfin à créer une vraie philosophie autour de ses produits et l'on ne peut que souligner cette volonté de mieux gérer son image à l'international. En France, Rbk renouvelle aussi son image en axant sur le sport, ses stars (Thierry Henry, Scarlett Johansson,...) et la culture urbaine. Aussi, la campagne autour du 25ème anniversaire de l'une de ses sneakers fétiches, l'indémodable Freestyle de 1982, aura fait grand bruit grâce à son site internet, ses soirées trendy comme celle organisée en avril dernier avec Justice et la vente de série limitée dans les grands magasins (65 millions d'exemplaires vendus dans les magasins André en septembre 2007) ou chez Colette à Paris.
Chargement