Notre veille

Article

Saga libéralisation des extensions : appel à « l"expression d"intérêt » !

Article

La dynamique de libéralisation des extensions est de nouveau relancée. A l’aube d’une année qui s’annonce riche en rebondissements, êtes-vous prêts stratégiquement, techniquement et financièrement, à vous approprier et gérer complètement votre extension ? Focus sur les prémices du coup d’envoi ... « Expressions of Interest » (EOI) ou comment convoiter son extension personnelle ? Si depuis 2008, l’ICANN, haute autorité de régulation de l'Internet, a aligné les contretemps pour la mise en place du plan de libéralisation des extensions, celle-ci lance, enfin pour certains et malheureusement déjà pour d’autres, un premier cycle d'appel à candidatures en 2010. Le premier cycle permettra donc théoriquement à tout acteur professionnel ou privé, aux villes, aux ONG, etc., d’acheter leur extension personnelle du type .vanksen. Et cela a grandement soulevé l’intérêt, l’engouement, la crainte et même la colère ! Le « manuel du candidat » version 3 fixant les règles de ce plan ne sera très certainement pas la dernière version. De nombreuses questions soulevées en 2009 restent encore en suspens ; notamment en termes d’infrastructure technique ou de protection des droits des marques. En octobre 2009, la réunion internationale de l'ICANN à Séoul a soumis une solution au Conseil d'Administration : « appeler les candidats potentiels à faire expression de leur intérêt pour la création d'une extension ». Cela permettrait à l’ICANN, sans examen complet des dossiers à ce stade, de connaître le nombre de postulants, et donc d’appuyer son projet, de prouver son intérêt (notamment au regard des investisseurs), de lisser et de clarifier les moyens et règles nécessaire. Le 18 décembre 2009, la maquette du plan d'Expression d'intérêt, nommée EOI ("Expressions Of Interest and Preregistrations for new gTLDs ») a été publiée par l'ICANN. Tout candidat devra inévitablement s’y référer afin de se déclarer dès le premier cycle. Etape capitale dans le processus puisque nous pouvons parler ici de période de « pré-enregistrement ». L'EOI ne serait obligatoire que pour le premier cycle puisque les appels à candidature suivants, à raison d’un par an, seraient « ouverts à tous ». Du 18 décembre2009 au 27 janvier 2010, le « modèle préliminaire » de l’EOI est publié afin de « permettre au public de faire part de ses commentaires sur l'appel à candidature des nouveaux domaines de premier niveau ». Le Conseil d’Administration aurait décidé de la réalisation de ce « modèle préliminaire » reposant sur les commentaires du public afin d’enrichir les discussions. En février 2010, la décision de poursuivre ou non cette initiative et le choix du modèle à suivre, sera prise au terme de cette série de « commentaires publiques ». Si la décision est positive, le projet EOI sera ensuite officiellement présenté au Conseil d’Administration de l’ICANN. A cette occasion, le « Manuel du candidat » aura été revalorisé sous une 4ème version. Un des intérêts de cette libéralisation (personnalisation d’extension) serait entre autre une communication web plus ciblée, puisque les extensions représenteraient tout particulièrement les contenus mis à la disposition des internautes derrière les pages web. Si la relation à l’internaute semble s’annoncer plus proche alors, nous ne connaissons pas à l’heure actuelle les atouts de cette technique d’auto-promotion en ce qui concerne le référencement naturel, cheval d’arçon de la plupart des départements marketing dans ce siècle ou l’Internet et la promotion par le web est incontournable. En cas de validation du projet EOI par le Conseil d’Administration en février 2010, 4 mois seront dédiés à une campagne de promotion et de sensibilisation généralisée du plan de libéralisation des extensions. L'EOI démarrerait donc probablement en juillet 2010, s’il n’y a pas de nouveaux retards. Mais alors concrètement : combien et comment ? Pour rappel, les montants annoncés afin de prétendre à l’acquisition de sa propre extension sont les suivants : - ticket d’entrée pour la création d’une extension : 180 000 USD (frais de dossier) - redevance annuelle de 75 000 USD (à renouveler) Ces montants ne comprennent par ailleurs pas les investissements techniques et humains à mettre en place ensuite par les détenteurs. L’EOI correspond à un dossier de candidature allégé ne répondant qu’à une petite quinzaine de questions sur les 50 initiales, sur des thématiques administratives. Le système de candidature sera accessible à partir du site Web de l'ICANN. L'ICANN publiera les informations relatives aux participants et aux « chaînes » (domaines de premier niveau) convoitées. Le postulant devra prouver son sérieux à travers une taxe de soumission de dossier d’un montant actuellement à l’étude mais qui serait de 55 000 USD (ceci en tant qu’avance sur les frais globaux de 180 000 USD). De quoi éviter les candidatures coup de tête ! A noter que si la candidature est retirée après soumission du dossier final, le remboursement maximum accordé par l'ICANN serait de 70% du montant global, soit environ 55 000 USD, ce qui correspond aux frais initiaux de l’EOI. Une éclaircie dans le brouillard : un pas, enfin ! A travers l’EOI, l'ICANN s'engage désormais sur un délai maximum pour le lancement du programme dans son intégralité : le premier cycle devra être ouvert au maximum 18 mois après l'EOI. Aujourd’hui, prenons conscience que pour avoir un maximum de chances d’obtenir sa propre extension dès 2011, il faudra donc être totalement prêts à exprimer son intérêt via cette EOI dès l'été 2010. Il reste donc, il est vrai, peu de temps pour que les décisions en la matière soit prises et ce en tout état de cause. Retour sur la saga libéralisation d’extensions : [Libéralisation des extensions : un projet conflictuel, un lancement repoussé ->http://blog.legitiname.com/2009/03/31/liberalisation-des-extensions-un-projet-conflictuel-un-lancement-repousse/] Sources [Icann.org ->http://www.icann.org/en/announcements/announcement-11nov09-en.html ] [Icann.org 2 ->http://www.icann.org/en/announcements/announcement-2-18dec09-en.html ] [Wmarker.net ->http://www.wmaker.net/DNSNEWS/Edito-decembre-2009-EOI,-une-expression-d-interets-bien-compris_a185.html] [Journaldunet.com ->http://www.journaldunet.com/ebusiness/expert/44188/expressions-d-interet---pour-les-nouvelles-extensions.shtml ]
Chargement