Notre veille

Article

Sarkozy swing entre buzz positif et buzz négatif

Article Projets

Le 23 décembre 2005, la blogosphère a pu découvrir le premier podcast de Nicolas Sarkozy réalisé par le maître Loïc Lemeur. Un évènement qui a beaucoup fait parler, pas moins de 500 commentaires ont été postés sur le blog de Loïc. Ambiance détendue, les deux hommes se tutoient et évitent les sujets politiques houleux… Le tout donne une image plutôt positive du ministre de l'intérieur qui montre son intérêt pour les nouveaux moyens de communication tels que les blogs. Bref, un joli coup de pub ! On pourrait alors penser qu'un homme, ouvert à une interview réalisée par un "simple" blogueur et à destination de "simples" blogueurs, a l'ouverture d'esprit nécessaire pour laisser les gens s'exprimer à leur manière. Mais c'est là qu'un nouveau buzz (négatif cette fois) apparaît et tend à démontrer le contraire. 5 jours seulement après ce fameux podacast, le magazine "Inrockuptibles" sort en kiosque avec sa nouvelle compilation "CQFD". Depuis 3 ans cette compilation d'artistes amateurs représente un véritable tremplin. Or cette année la chanson "Tous les tizenfants" du groupe formé par "Polémix" et "La Voix Off" qui avait été sélectionnée pour figurer sur le cd a finalement été retirée du disque par la "Sacem". Raison invoquée: le montage des propos de Nicolas Sarkozy inséré dans la chanson rappellerait certains crimes commis par les nazis. La Sacem affirme également que le ministre de l'Intérieur ne tolèrera pas de tels propos et menace les auteurs de lourdes condamnations. Les membres du groupe crie à la "censure" et expliquent n'avoir jamais eu l'intention de faire passer le ministre de l'intérieur pour un fasciste. Le but était de "faire rire avec de l'absurde". Je vous laisse juger par vous-même en écoutant la chanson ici. Finalement il faut reconnaître que cette histoire devrait au moins faire parler du groupe à défaut d'être présent sur la compilation.
Chargement