Notre veille

Article

Smirnoff : moins d'alcool plus de O2

Article Conseil

Récession oblige, les marques se sont lancées dernièrement dans un mea culpa consumériste en organisant tour à tour leur retour à la nature. La semaine passée, on saluait justement le joli coup de maître orchestré par TBWA USA pour le nouveau spot publicitaire de l'alcoolier Absolut, Anthem. Aujourd'hui, on découvre avec un semi enthousiasme le dernier spot publicitaire de la concurrence, Smirnoff, avec pour signature "Smirnoff, be there". Seule chose salutaire, la marque a clairement fait prendre un virage à l'ambiance de ses spots TV... Toutefois, la nouveauté n'est pas au rendez-vous car les impressions de déjà vu claironnent au portillon de Smirnoff... La preuve par l'image.... En 1997, une pub pour les jambons Aoste montrait avant Smirnoff une réception dans un même cadre champêtre, au milieu des arbres et dans une ambiance baroque très italienne... Ou très Smirnoff 2009 tout simplement ! A quelques détails près : le cadre est plus électro-rock que baroque et les costumes dans un style plus cartoon trash que rococo sissi... Une goutte d'Absolut mixée à la saveur d'Aoste serait donc la recette de la dernière campagne Smirnoff. Mais la célèbre marque d'alcool russe semble également avoir bien enregistré la grande tendance 2008 de la création publicitaire, la bien nommée greenwashing. Derrière ce barbarisme linguistique se cache en fait la stratégie des marques blanchissant leur image par l'action de valoriser la nature et cela quelque soit le lien avec le produit promu. Mais passée l'emphase publicitaire qui cherche à nous vendre un petit bout de forêt perdue en buvant Smirnoff, on se demande encore quel rapprochement peut-on faire entre alcool et nature... Alors pourquoi pas y voir plus clair de façon empirique : pensez aux instincts primaires refaisant surface quand on force sur le goulot...! Vous voyez mieux à présent, n'est-ce pas ?! Soit, Absolut ou Smirnoff c'est du pareil au même pour la bonne raison qu'on ne fera jamais du petit lait avec de l'alcool...! In fine, on préfèrera toujours la campagne Absolut - Anthem, et pour peu on ferait presque du Joe La Pompe.
Chargement