Notre veille

Article

Snapchat lance son média intégré, Discover

Article SMO

Snapchat, l’application mobile de partage de photos et vidéos, évolue et dévoile Discover, une nouvelle fonctionnalité réduisant l’écart entre les médias classiques et les réseaux sociaux. Qu’est-ce que Discover ? Discover est un nouveau volet de Snapchat, accessible d’un simple slide, qui propose un accès à 11 médias anglophones (dont CNN, MTV, Yahoo News, Daily mail, Vice, National Geographic, etc.). Ces médias offrent des actualités courtes et éphémères sous forme de vidéo, texte ou photo, qui se renouvèlent automatiquement toutes les 24h. Transformer des relais d’informations en créateurs de contenus  Snapchat a engagé plusieurs journalistes de CNN, Newscorp ou encore The Verge pour créer sa propre chaîne média. Ce dimanche, par exemple et comme l'indique ZDNet, elle a proposé divers contenus, de la « cheat sheet » du Superbowl aux costumes les plus insensés de la chanteuse Katy Perry.

image ZDNet

Sur les réseaux sociaux,  relayer du contenu média n’est pas une nouveauté ; Facebook et Twitter en sont maîtres. Cependant, les médias y rencontrent un problème de contrôle des informations partagées. Discover permet d'éviter ce phénomène et va plus loin : les utilisateurs sont amenés à s’engager directement sur leur site, plutôt que sur Facebook. Ici, la vraie révolution consiste à associer Snapchat et ses contenus éphémères aux médias. Ces derniers peuvent diffuser leurs informations et potentiellement transformer les 100 millions d’utilisateurs mensuels actifs de l'application en spectateurs assidus. Snapchat n’a donc pas hésité à modifier son modèle pour s’ouvrir aux médias, mais cette transformation risquée révèle un objectif à plus long terme… Quel impact pour les marques ? Snapchat est un réseau social évalué à 10 milliards d’euros. Or, pour le moment, l’application ne génère aucun revenu. L’idée n’est donc pas de proposer du contenu informatif de manière désintéressée, mais de monétiser l’application. Discover nous laisse donc entrevoir une évolution possible vers la diffusion de contenus publicitaires. Cependant, le modèle initial de Snapchat devient un handicap puisque les utilisateurs fournissent très peu d'informations lors de leur inscription. Même si on sait que les trois quart des utilisateurs ont moins de 25 ans, les marques trouveront-elles un intérêt à bâtir une offre publicitaire… sans un ciblage plus précis ?
Chargement