Notre veille

Article

Stop the Traffik enflamme le Red Light District

Article Conseil

De belles jeunes filles en vitrine en plein coeur du Red Light District à Amsterdam, jusque là rien d'anormal...Sauf lorsque les poupées s'animent brusquement et se lancent dans un numéro de danse devant les passants visiblement captivés : Le but de cette action ? Sensibiliser le public au problème du trafic des êtres humains, en pointant du doigt le scénario classique de la jeune fille à qui on promet une carrière de danseuse et qui se retrouve à vendre son corps, enfermée dans un engrenage sans fin (car non la plupart n'ont pas choisi cette situation). Il s'agit là d'une opération menée par Stop The Traffik, qui lutte donc contre le trafic des êtres humains. Ils ont d'ailleurs mis en place une pétition sur leur site (on notera tout de même une petite ressemblance avec la campagne menée par The Body Shop en 2010). Quoi qu'il en soit, je trouve l'initiative plutôt intéressante, même si j'aurai peut-être imaginé une performance où les danseuses auraient été habillées tout le long puis vêtues plus légèrement juste à la fin de la danse, histoire de mettre encore plus en évidence le contraste entre leurs rêves et la triste réalité. Une manière assez efficace de mettre en lumière la situation des filles ayant vécu ou vivant cette situation de "Belle au bois dormant pour un matelas sans ressort / Ancrée à son sort comme un bateau usé jamais ne sort du port" (oui j'avais envie de conclure sur du IAM).
Chargement