Notre veille

Article

Trouvez l'âme soeur sur LinkedIn avec hitch.com

Article Conseil

Encore un nouveau venu dans le paysage florissant des sites de rencontre, hitch.com, un site qui utilise le gigantesque réseau qu'est Linkedin pour vous aider à trouver "The one". Hormis la possible référence au fameux film où Will Smith interprète un coach en séduction, "Hitch" signifie "attacher", "accrocher", plutôt logique donc...mais bon Hitch peut aussi vouloir dire "problème" (tiens tiens) ou "faire du stop" (on en est tous là, attendre pour au final se rabattre sur qui voudra bien nous prendre avec lui/elle sur sa route). Donc pour résumer, vous êtes jeune, belle, intelligente et la vie vous sourit... seule ombre au tableau vous êtes célibataire. Et alors ? Vous êtes comme dans la chanson des Destiny's Child, une "Independent Women" qui s'assume et qui paye ses "Bills bills bills" ,"Bootylicious" jusqu'au bout des ongles, sauf que bon là à ce stade vous êtes plutôt passé dans la case "Survivor" et qu'un peu de compagnie ne vous serait pas désagréable. Vous avez arpenté les bars et boites "cause it's 11.30 and the club is Jumpin Jumpin" et ça n'a rien donné, vous avez découvert les sites de rencontres et par la même occasion les pervers qui sont inscrits dessus et là vous avez dit "No, no, no" plus jamais ça ! Vous avez finalement tenté de trouver votre "Soldier" sur Facebook ce qui n'a pas non plus été très concluant vu la foule de complications à gérer (les ex, les autres filles, la vaste question de la situation amoureuse, etc.). Bref l'horloge tourne (et c'est bien la seule) donc vous commencez un peu à paniquer (votre mère aussi). Vu qu'apparemment, 30% des couples se sont rencontrés au bureau et que nombreuses sont les personnes à fantasmer sur un(e) de leurs collègues (étude réalisée par Monster en 2007), vous avez évalué les possibilités d'une rencontre sur votre lieu de travail et entre les gens casés (no way), les divorcés aigris (déprimant), les séducteurs (dangereux), les mineurs (vous ne mangez pas de ce pain là) et ceux qui sont seuls depuis plus longtemps que vous (mauvais signe), vous avez déclaré forfait. Pourtant, l'environnement professionnel est propice aux rencontres...Hitch.com l'a bien compris et a choisi de se positionner en tant que site de rencontre sérieux et fiable, garant de l’exactitude des informations des profils du fait de leur vocation de base qui est professionnelle. Hitch.com réutilise vos informations Linkedin en y ajoutant quelques éléments (age, hobbies, etc.) et garantit la nette séparation entre vos activités sur Linkedin et vos activités sur Hitch. Mouais encore faut-il ne pas se retrouver face à face avec votre patron (marié au passage) sur le fameux site car pour le coup la séparation devient moins nette... Je n'ai pas l'expérience des sites de rencontre pour ne jamais m'y être inscrite (si si je vous jure) car je suis farouchement contre et reste persuadée qu'on peut faire des rencontres autrement (amis d'amis, soirées, sport, stages de danse, spectacles, bref ce que vous voulez les occasions ne manquent pas) mais chacun a sa manière de faire (ok j'avoue peut-être que d'ici quelques années quand je n'aurai plus d'amis, plus le temps de faire du sport et plus envie d'aller aux soirées j'aurai changé d'avis). Et je dois être un cas isolé vu le nombre grandissant de personnes qui se sont rencontrées sur le net et l'apparition chaque mois d'un nouveau concept : après Meetic, on a eu droit entre autres à la segmentation "qualité" avec eDarling (qui au passage est plutôt bien référencé sur Google puisqu'il apparaît en 4ème position lorsqu'on tape "âme soeur" sur le moteur de recherche), au "girl power" (si j'ose dire) avec AdopteUnMec, à la segmentation communautaire avec Mektoube, et même au site de rencontres extra-conjugales avec Gleeden.com ! L'un des derniers en date, Attractive World, "pour célibataires exigants", affiche clairement le ton avec sa "sélection à l'entrée" (d'ailleurs ils font de la pub sur Linkedin en ce moment) et je trouve que le concept du site Hitch s'en rapproche car au final on y opère, de manière moins directe certes, une sélection basée déjà sur nos compétences web (non non tout le monde n'a pas un profil Linkedin) puis ensuite sur nos compétences professionnelles, notre éducation et notre réseau (niveau d'études, diplômes obtenus, universités, écoles ou lycées fréquentés,etc.). Comme pour Linkedin, plus on veut d'informations sur ceux qui consultent notre profil, plus on paye, sauf que là il s'agit d'un système d'achat de crédits et non d'un abonnement au mois. La rencontre est devenue une industrie à part entière, un peu triste je trouve. Et puis on est de plus en plus dans la logique de la compatibilité des profils et du "qui se ressemble s'assemble" (j'ai toujours préféré "les opposés s'attirent" en tant que fille qui aime bien embêter son monde). Je conçois très bien l'utilité des réseaux sociaux et sites pour élargir son cercle de connaissances, se retrouver autour d'une passion/d'un intérêt  en commun ou poursuivre une rencontre déjà entamée, l'écran aidant parfois à la confidence et au partage. Néanmoins, si on doit rencontrer l'âme soeur (ou la passade agréable) sur le web, cette rencontre doit arriver un peu par hasard, suite à un échange qui s'est peu à peu transformé et qui n'a pas démarré sur la base du "je viens ici car je veux rencontrer quelqu'un". Un peu comme dans la vraie vie au final... PS : Bon ok et sinon pour faire simple : - sur Twitter : on drague - sur Linkedin : on évalue le potentiel du compte en banque - sur Facebook : on fouille le passé ;)
Chargement