Notre veille

Article

TV 2.0 : bienvenue à l’ère de la TV sociale

Article Conseil

Un nouvel eldorado est en train de s’ouvrir pour les marques grâce à de nouvelles applications mobiles qui permettent d’interagir avec les émissions ET avec les pubs TV. La conversation avec les consommateurs s’en trouve bouleversée. Les fesses bien calées dans votre canapé, smartphone à la main, vous regardez Un dîner presque parfait sur votre téléviseur. Mais quelle est donc cette recette que prépare Sophie ? Ni une, ni deux, vous « shazamez » l’émission et hop, votre smartphone vous fournit, en quelques instants, des infos pratiques, des actus, des vidéos exclusives pour réaliser la recette sans se rater. Pour l’instant, votre canapé doit se trouver aux Etats-Unis où Shazam for TV est disponible, depuis lundi 17 septembre, sur 160 chaînes de télévision. L’entreprise américaine n’avance pas de date de sortie en Europe, « bientôt », c’est tout ce que nous saurons. Gageons cependant que ce sera avant la fin de l’année. On a connu, il n’y a pas si longtemps encore, l’époque du seul téléviseur, puis la télé, elle aussi, a fait sa révolution numérique avec notamment l’avènement de plateformes de catch-up comme Pluzz ou en encore M6Replay. En parallèle, les modes de consommation de la TV ont évolué. En même temps qu’il regarde Secret Story, le téléspectateur devient internaute (et inversement) en chattant et commentant sur le Web la victoire de Nadège… on parle alors de second écran – qu’il s’agisse d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur. Avec l’arrivée d’applications mobiles qui permettent d’entamer une conversation avec les programmes TV, la révolution fait un nouveau bond en avant : nous sommes aujourd’hui en train d’entrer de plain-pied dans l’ère de la TV sociale et le fameux second écran devient également un écran publicitaire additionnel. Là où cela commence à devenir très, mais alors très intéressant pour les annonceurs, c’est au moment de la coupure publicitaire, puisque Shazam for TV décrypte également les pubs. Un monde de possibilités s’ouvre : infos sur le produit, géolocalisation du magasin le plus proche, promotions, SAV… La boîte de Pandore est ouverte, les annonceurs peuvent se frotter les mains. A eux (et aux agences !) de faire preuve d’inventivité. Vu les intérêts qu’elles présentent, les applications mobiles de Social TV sont amenées à se développer. D’ores et déjà, Canal+, qui mise beaucoup sur son offre sportive, propose Canal Football App qui permet aux aficionados du ballon rond d’accéder à du contenu exclusif alors que le match est retransmis en live à la télévision. Yahoo ! a également lancé son application de Social TV dénommée IntoNow. La chaîne ABC et Lexus ont alors conclu un partenariat autour de la série  à succès du moment, Revenge, en utilisant IntoNow :     Mais l'immense avantage de Shazam for TV sur ses concurrentes est sa base de clients, soit pas moins de 250 millions d’utilisateurs au compteur, ce qui lui donne une formidable longueur d’avance... Je vous dis à très bientôt pour discuter sur les prochaines « Social TV Ads » ou pubs de TV sociale, mais dis comme ça, d'un coup c'est moins sexy!   Pour aller plus loin Shazam annonce le 17 septembre 2012 le lancement de Shazam for TV aux Etats-Unis, un « service second-écran » qui marchera sur « toutes les émissions, toutes les chaînes ». L’application fournira un grand nombre d’infos : titre, casting, comptes twitter de l’émission et des acteurs, des vidéos exclusives… Le jour même, le magazine allemand Der Spiegel annonce que Shazam pourrait devenir le premier logiciel qui relie avec succès les deux médias : Internet et télévision… mais qu’en cela il court après les utilisateurs qui, eux, depuis longtemps utilisent conjointement Internet et la télévision ! Le journal souligne que cette nouvelle application est surtout très intéressante pour les annonceurs et les directeurs de programmation qui vont pouvoir avoir accès à des informations très précises sur le profil des spectateurs. Deux ans que Shazam for TV se prépare, aujourd'hui l'application est sur le point de débarquer en Europe:
Chargement