Notre veille

Article

Twitter pour les annonceurs : mode d'emploi

Article Projets

Connaissez-vous Twitter ? Si non, c’est que vous êtes passés à côté du buzz du moment sur les réseaux sociaux du net. En effet, cette plate-forme de microblogging créée en 2006, ne laisse personne indifférent et les annonceurs ne sont pas en reste. Le concept est simple, il permet à tous les adhérents d’exprimer leurs pensées et de les diffuser auprès de leur réseau en maximum 140 caractères. Cela peut paraître limité, mais cela donne en fait de très nombreuses possibilités, notamment pour les marques qui trouvent ici un terrain propice à une communication qualifiée auprès d'une audience ultra ciblée. Dell ou Nike l'ont déjà bien compris et ont déjà un réseau important sur la plate-forme. Le phénomène en est encore à ses débuts en France (5000 adhérents) mais il est en pleine expansion. Tout le monde se met en effet à Twitter, même Barack Obama et John McCain ! S’immiscer dans un réseau social pour vanter les mérites de sa marque est assurément tentant. Cela permet un contact direct avec le consommateur potentiel, dans un « lieu » où il se sent un peu comme chez lui. Mais attention, cela peut s'avérer dangeureux pour les marques si elles ne suivent pas certaines bonnes pratiques. Mode d’emploi pour éviter les pièges. Être généreux Première règle de succès sur Twitter, la marque qui s’engage doit d’abord fournir un service concret pour intéresser les connectés. Cela ne garantit en rien un retour, mais c’est une étape obligatoire pour commencer et pour la suite de l’expérience. Nous pouvons prendre comme exemple la marque Zappos qui s'en sert pour discuter avec ses clients, inviter le plus de monde possible à ses "happy hours" et...vendre des chaussures! Etre transparent Quand une entreprise veut s’implanter sur Twitter à travers ses employés, elle ne doit surtout pas se cacher. La transparence est une base pour entamer une relation de confiance avec les autres adhérents. Amener de la valeur Prenons l’exemple d’un employé de Comcast. Dès son arrivée sur le site, il a aidé les autres connectés en les conseillant et en répondant à leurs questions. Petit à petit sa réputation s’est créée sur la plate-forme. Maintenant, Comcast a une présence de niche, mais son Twitter est devenu un réel réseau de service au client. Le service génère non seulement un important buzz, mais aussi de très nombreux contacts. Amener de la valeur est résolument un critère différenciant et attractif pour les utilisateurs de Twitter. Cibler le bon réseau L'erreur basique pour une entreprise serait de faire de la communication sans se soucier des réels besoins des membres. Le service search.twitter.com permet de cibler précisément les internautes. En effet, en écoutant ce qui est dit sur la marque, mais aussi sur le secteur concerné, les entreprises peuvent connaître les passionnés, leurs envies et leurs problèmes. Par exemple, si vous travaillez pour Yamaha, il vous semblerait intéressant de discuter motos avec des passionnés, non ? Ecouter avant de parler Pour bien se servir de Twitter, il faut savoir s'insérer de manière pertinente dans les conversations. Si vous sortez de nulle part et que vous parlez de votre produit, cela n’aura quasi aucun impact. Alors que si vous écoutez bien, que vous prenez votre temps et que vous participez, puis proposez une offre pertinente par rapport au contexte, attendez-vous à être surpris par l’efficacité de votre démarche. Voilà en quelques règles un petit mode d’emploi de Twitter à l’usage des entreprises. Cela vous demandera un peu de temps, mais pour avoir un nouveau moyen de rencontrer des clients sur un « lieu » privilégié, c’est peu cher payé, vous en conviendrez.
Chargement