Notre veille

Article

Twitter : Suivre plutôt qu’être suivi

Article Conseil

Le CPI (Centro de Periodismo Invetigativo), le Centre de Journalisme d’Investigation de Puerto Rico est un organisme sans but lucratif qui souhaite donner accès à l’information de façon transparente et en reflétant la société dans toute sa complexité et son dynamisme. Le CPI a mené une opération de communication sur Twitter en détournant son usage premier. Alors que pour les marques et les média, la course aux followers est d’usage sur ce réseau de micro-blogging, le CPI l’utilise volontairement à contre-courant en suivant un maximum de personnes (dans la limite de 2000 imposée par Twitter) plutôt que de chercher à être suivi.

Dans quel objectif ? Pour être le medium qui écoute le plus (« The Profile that listens »)

Le CPI considère en effet que la transparence et la fiabilité de l’information se perdent : media influencés par leur modèle économique, opérations gouvernementales secrètes… Le CPI veut redonner ses lettres de noblesse au journalisme d’investigation. L’organisme joue donc sur la caricature de la « course aux followers » et dénonce les media qui ont pour seul objectif d’être suivis, sans suivre en retour. Le CPI décide donc de prendre le contrepied, en suivant le maximum de twittos pour ainsi asseoir son positionnement de « media qui écoute ». Triés sur le volet, ces followers sont à la fois des influenceurs mais aussi des individus lambda de Puerto Rico. Cela permet au CPI de rédiger des articles sur des sujets qui concernent les citoyens, tout en citant chaque individu comme source de l’article. Ce procédé met en valeur les twittos qui deviennent à leur insu des « correspondants du CPI ». Les personnes citées prennent naturellement connaissance du CPI et commencent à suivre son compte Twitter et à partager l’information par fierté d’être cité. Une bonne manière pour arriver finalement à conquérir des followers qualifiés et à construire une forte communauté qui inspirera le contenu des articles et soutiendra le CPI. Les retombées de cette action de communication sur Twitter ne se font pas attendre puisqu’en seulement quelques semaines, le CPI a enregistré : + de 630% de followers sur Twitter + de 318% de fans sur Facebook +  420% de trafic sur son site La réussite de cette campagne tient en 3 points :
  • La façon d’utiliser un réseau social à contre-courant par rapport aux concurrents et de refléter son positionnement à travers une action de communication différenciante (The Profile that listens).
  • La valorisation des lecteurs en citant les sources : les twittos n’ont pas rédigé l’article et deviennent à leur insu des investigateurs.
  • Le rapport visibilité/prix : une opération de communication sans investissement (pour une organisation à but non lucratif) et une visibilité importante.
 
Chargement