Notre veille

Article

Une université américaine ajoute "League of Legends" dans son programme sportif

Article Conseil

Depuis quelques années déjà, l'e-sport, ou sport électronique, devient de plus en plus populaire dans le monde. Avec des jeux vidéo qui augmentent en qualité au fil des générations de machines et des mécaniques de jeu qui deviennent plus pensées et travaillées, certains titres sont conçus pour la compétition. (Pour plus d'informations sur le sujet n'hésitez pas à consulter ce dossier du blog Toile de Fond) League of Legends, une institution dans l'e-sport C'est le cas notamment de League of Legends, qui est un véritable phénomène dans le monde de l'e-sport. Lancé en 2009, il est en 2013 l'un des jeux les plus joués au monde avec plus de 70 millions d'inscrits (source BFM) et réunit plus de 32 millions de spectateurs en ligne sur des compétitions sportives. Les joueurs les plus renommés et les plus talentueux peuvent remporter sur certaines compétitions des millions de dollars de dotation. L'e-sport, avec League of Legends en tête, s'est organisé et dispose maintenant de fédérations et compétitions de renom, dont par exemple l'ESWC (Electronic Sports World Cup) qui réunit des épreuves de nombreux jeux vidéo différents. Avec un prix à la clé de plus de 200 000 $ en 2012, la finale de cette compétition qui se dispute lors de la Paris Games Week en France a attiré 500 joueurs et 200 000 spectateurs. Une discipline maintenant reconnue en université Devant la montée en puissance de cette discipline, une université américaine, la Robert Morris University Illinois, vient d'intégrer dans son cursus universitaire un module de League of Legends au sein de son offre sportive, niché entre le football américain, le basket ou l'athlétisme. Connaissant l'amour des universités américaines pour le sport, qui reversent des sommes considérables pour la formation d'athlètes professionnels dans toutes les disciplines, avec les plus grandes universités qui jouent un véritable rôle de centre de formation pour les plus grands champions, ce fait est loin d'être anodin. En effet, cela inscrit de façon institutionnelle l'e-sport comme étant une vraie discipline sportive, avec un système de formation et d'entrainement officialisés et qui s'organisent. D'autres universités ne devraient pas tarder à imiter cette décision tant le secteur est en croissance et les talents précieux. Les institutions qui réussiront à mettre en place des infrastructures et à attirer les meilleurs joueurs verront vite leurs efforts récompensés... Des opportunités à saisir pour le sponsoring Parce que la suite logique, c'est celle du sponsoring. En pleine période de coupe du monde, on réalise à quel point le sponsoring, les retombées publicitaires et les partenariats sportifs sont importants pour les marques, qui sont de fait enclines à mettre le pied dans le milieu du sport. Les sommes astronomiques qui font tant débat dans le monde du football sont preuves de l'ampleur des opportunités business dans le sport. Ainsi, l'e-sport est un territoire immense mais encore très peu exploité en termes de sponsoring et contrats publicitaires. Pourtant, des géants commencent à s'y mettre déjà, comme Coca-Cola, et au vu de la croissance de cette discipline les opportunités sont très importantes. Alors simple phénomène de mode ou véritable sport en développement ? Si l'on en croit les tendances et l'investissement de marques comme celle du géant des boissons américains, on est en droit de pencher pour la deuxième idée... Alors à quand une épreuve du bac en e-sport ?!  
Chargement