Notre veille

Article

Vanksen teste pour vous le Leap Motion

Article Conseil

Après des mois de Buzz autour du Leap Motion, les précommandes viennent enfin d’être livrées à travers le monde… Ne voulant pas rater le nouveau « Saint Graal »de l’interaction homme-machine, la cellule veille de Vanksen fait partie des heureux élus à tester le Leap. Le fabricant a qualifié son produit d’objet révolutionnaire qui « va où aucun autre appareil n’était jamais allé » : Sur-promesse ou avancée technologique qui marquera l’histoire ? Vanksen vous dévoile son verdict. Vers l’invisible et au-delà Vous avez certainement déjà vu Tom CruiseTimbaland ou d’autres célébrités « maîtriser » des interfaces digitales en faisant bouger leurs mains dans les airs. Ici, le principe est le même. En branchant le Leap, il est désormais possible de commander sa machine sans toucher à sa souris ou son clavier. Avant sa sortie, le Leap était décrit comme plus réactif que la Kinect de la Xbox ou que le capteur infrarouge de la Wii. Après avoir récolté plusieurs millions de dollars en 2011 et 2012, l’entreprise californienne devenue Leap Motion annonçait ce qu’ils nomment aujourd’hui « le détecteur de mouvements le plus performant du monde dans le domaine de l’interaction homme-machine. »  Et pour seulement 79,99 dollars (soit 61 euros environ), tout le monde peut obtenir ce petit boîtier. La technologie n’est pas de la magie Après avoir branché le périphérique via un USB, on s’attend forcément à entrer dans la magie que l’on a découverte dans la vidéo promotionnelle. Et là, l’ascenseur émotionnel  fait une chute au sous-sol… Votre nouveau champ d’interaction avec la machine est un espace virtuel d’environ 50 cm de diamètre dans lequel les mouvements sont captés, et interprétés en temps réel. L’expérience est plutôt déroutante. Il faut remettre en cause son système moteur pour prendre ce nouveau périphérique en main—ou plutôt pour apprendre à ne plus prendre de périphérique en main. En fait, c’est un peu comme passer d’une souris à une tablette graphique, voire d’un clavier AZERTY à un clavier QWERTY pour la première fois. Après quelques manipulations hésitantes, on se rend vite compte qu’il est possible de piloter son ordinateur par le geste avec une grande précision. Bien entendu, entre prendre conscience des possibilités de l’appareil et le maîtriser parfaitement, il y a de la marge. Le Leap est une preuve supplémentaire que la technologie et la magie sont bien deux choses distinctes. Lorsqu’une marque décide de communiquer en créant un amalgame entre ces deux concepts, il est évident qu’elle se met dans une situation périlleuse puisque les clients s’attendent à des résultats révolutionnaires. Certaines marques assument ce rôle avec brio, mais cela ne semble pas (encore) être le cas de Leap Motion. Un univers d’applications encore peu développé Ce n’est pas tant l’appareil en lui-même qui pose problème, mais plutôt son parc d’applications. Il existe différentes applications, mais celle-ci restent souvent très difficiles à appréhender. Cette constatation n’est pas vraiment étonnante puisque la plupart des développeurs de ces applications n’ont pas eu plus de six mois pour les réaliser. Avec un délai aussi court, il est donc compréhensible que seulement peu d’entre eux soient parvenu à s’adapter à ce nouvel univers qui requiert une approche ergonomique particulière. Parmi les applications gratuites qui pourront satisfaire les utilisateurs novices, on peut par exemple citer Painter Freestyle de Corel Corporation. L’application est simple, ludique et permet d’apprendre à utiliser le Leap en réalisant quelques dessins ou graffitis. Les applications d’exploration de l’espace telles que Google Earth ou Exoplanet sont tout aussi intéressantes puisqu’elles permettent d’apprendre tout en exploitant parfaitement les fonctionnalités de l’appareil. Un outil qu’il faut apprendre à utiliser Ce que nous avons retenu du Leap, c’est qu’il permet d’élargir le champ des possibles en matière d’interaction homme-machine. Il faut toutefois rester réaliste : ce nouveau périphérique n’offrira pas un changement radical dans la façon d'utiliser un ordinateur quotidiennement. En revanche, le Leap s’avère être un outil puissant pour créer une expérience utilisateur originale.  Grâce à sa taille réduite, il est simple à placer devant n’importe quel ordinateur ; ce qui en fait un support idéal pour des campagnes de street marketing, des installations en magasin ou encore la création d’expériences interactives sur un événement. Mais avant de proposer de telles solutions à nos clients, il est incontournable de tester plus en profondeur les premières applications, le code de développement mis à disposition et de parfaire nos mouvements ! Si vous désirez faire de même, nous vous conseillons de faire un tour sur ce blog : http://bit.ly/134UwXw    
Chargement