Notre veille

Article

Vivendi & zaOza bousculent la pub TV

Article E-réputation

Voici un petit résumé de la campagne buzz marketing à 360° qui a été mené avec brio pour le lancement du dernier site mobile de Vivendi : zaoza.fr. Il y a quelques semaines, quelques blogueurs comme Damien Anfroy et Damien De Blignières ont reçu des shampoings "Jean Claude Beubar" accompagnés d'une lettre les invitant à se rendre sur le minisite du coiffeur. Sur ce site se trouvaient des liens vers d'autres sites tout aussi improbables. Six minisites factices très décalés vantant les mérites de produits ou services impossibles (Shoubai, Reactor, Jean Claude Beubar, Vitaminou, Ventifresh, The very very dark room). Ces sites permettaient tous de regarder une vidéo teasing différente mais donnant systématiquement rendez-vous le 17 avril vers 23h sur TF1. Le 17 avril, Cauet reçoit dans son émission Christophe Willem pour la promotion de son nouveau single et durant la coupure publicitaire de la méthode Cauet, les téléspectateurs ont la surprise de voir Christophe Willem sortir du plateau et entrer dans une limousine accompagné du magicien zaOza, ambassadeur de la marque. La publicité scénarisée se découpe en trois écrans, de la sortie de TF1 jusqu'à l'arrivée au concert de Christophe Willem.
Double opération promo pour Christophe Willem
par OZAP-COM zaOza poursuit dans l'inédit, le lendemain, avec un volet TV toujours aussi décalé : un film original de 1 minute 44 secondes avec en ouverture un spot classique de promotion et ensuite trois publicités caricaturales. Un spot pour une berline classique, la Noubai, un autre pour un désodorisant, le Ventifresh et enfin un dernier pour un film d'horreur à chaque fois interrompues par l'irruption du magicien zaOza continuant son discours. Ce qui fait l'intérêt de cette publicité, c'est d'une part qu'elle caricature les publicités du genre (la publicité pour le désodorisant et la ménagère qui saute de piece en piece en vaporisant son produit le sourire aux lèvres en est un exemple magnifique) tout en restant concevable et en gardant les codes du genre, c'est d'ailleurs grâce à cette contrainte que l'irruption du magicien joue pleinement son rôle de surprise et attire l'attention du téléspectateur. L'effet est encore plus saisissant lors de la bande-annonce de "the Very Very Dark Room" où le magicien surgit en plein moment de tension. Cette campagne conçue par Buzzman montre qu'avec de la créativité, un peu de courage du côté annonceur et de gros moyens ont peut créer un vrai buzz multicanal pour le lancement d'un service... Elle s'inscrit dans une vraie tendance où l'on voit progressivement de plus en plus de marques oser mettre de vrais moyens pour déployer des campagnes à 360° avec une vraie dimension virale...

Article suivant

Article

TechAway

Retour à notre veille

Chargement